Quel est le rôle du Droneur : ses compétences, son savoir-faire

Les drones vous fascinent ? Vous rêvez de devenir droneur ? Mais en quoi consiste exactement ce métier très réglementé plus compliqué qu’il ne le semble ? Missions, outils… ce petit guide vous permettra aussi de savoir si vous êtes prêts pour cette profession et les compétences nécessaires pour réussir.


Droneur Lyon

Le métier de droneur en bref


Un opérateur drone commande à distance les déplacements des désormais incontournables aéronefs sans équipage. Les pilotes professionnels suivent généralement un ordre de mission (prises de vues aériennes, surveillance…). Les bons droneurs sont aujourd’hui très recherchés dans le privé (BTP, audiovisuel…) comme dans l'armée.


Si vous cherchez un excellent droneur à Lyon, contactez Click & Fly 👍

Matériel utilisé par les télépilotes de drone


Il existe différents modèles de drones mais ceux des pilotes professionnels doivent impérativement être homologués par la Direction Générale de l'Aviation Civile (DGAC). Le matériel utilisé en France doit être conforme à toutes les règles (poids, envergure, nombre de moteurs…). Ces engins télécommandés doivent être assurés et aptes à voler dans des scénarios de vols particuliers (S1, S2, S3, S4).


• Les drones


Le matériel utilisé par les opérateurs drone est extrêmement sophistiqué et peut varier selon le secteur d’activité. S’il s’agit de prendre des vues à des fins commerciales, le matériel ne sera pas celui utilisé dans le cadre d’une surveillance aérienne. Les droneurs plébiscitent les modèles à l’excellente qualité des capteurs (vidéos 4K, 2K, HD, photos 20Mpx…). Certains drones sont multirotors (quadricoptères, hexacoptères ou octocoptères) alors que d’autres sont compacts et pliables. Pour les missions en zones inaccessibles certains modèles sont équipés de capteurs d’évitement d’obstacles.


• Matériels annexes


L’outil principal du télépilote est bien évidemment son drone mais différents types de matériels s’y greffent afin d’assurer des prestations particulières. Il s’agit par exemple des caméras/appareils spécifiques (thermiques avec capteurs infrarouges, Go Pro, zoom ultra-puissant, time-lapse…). Sans oublier les outils GPS et les accessoires divers (nacelles…).

Compétences pour réussir dans le métier


Au-delà du matériel et de sa formation, c’est sans conteste le savoir-faire du télépilote de drone qui fait la différence. Les drones qui sont de plus en plus techniques ont besoin d’experts multitâches et multi compétences pour les piloter. Quelle que soit sa mission, un droneur devra rester vigilant avant, pendant et après chaque vol.


Tout commence avant le vol


La liste des compétences professionnelles demandées aux télépilotes est impressionnante.

  • Consciencieux et organisé. Le droneur devra veiller à ce que son matériel soit parfaitement opérationnel et sécurisé le jour J surtout s’il est amené à se déplacer. Il devra bien évidemment vérifier le niveau d’autonomie de son drone afin de garantir l’absence de panne en vol.

  • Prévoyant aussi avec les éléments. Il devra toujours garder un œil sur la météo (visibilité, vent…).

  • Fin technicien afin de choisir le matériel adapté à chaque mission (cartographie, thermographie…).

  • Curieux et documenté car nul n’est censé ignorer la loi. Il devra connaître les dernières réglementations et le mode d’utilisation de son équipement.

  • À l’écoute du client afin de comprendre ses besoins et de pouvoir fournir les images et/ou données répondant à ses attentes.

Et si le télépilote de drone Lyonnais est indépendant il devra aussi être un bon communicant capable de promouvoir ses services.


Pendant la mission


Le vol est sans aucun doute l’étape préférée des opérateurs drones. Les compétences indispensables pour mener à bien chaque mission sont à nouveau nombreuses.

  • Aptitudes techniques afin de maîtriser toutes les facettes de son matériel et toutes les technologies annexes (mode gyroscopique, GPS…).

  • Disposer d’un excellent sens de l’orientation dans l’espace, notamment dans le FPV.

  • Rigueur sans faille afin de veiller à chaque instant au respect du plan de vol et au contrôle des conditions météorologiques. Il devra aussi relever les paramètres de navigation et respecter les règles de sécurité.

  • Maîtrise de soi et réactivité afin de mettre en place des mesures d’urgence en cas d’éventuel souci. Il devra garantir la sécurité des personnes alentours et l’intégrité de son matériel.

  • Capacités d’écoute et de communication s’il est amené à travailler avec d’autres professionnels (contrôleur aérien, technicien…). Si le droneur réalise des reportages (événements, guerre…), il pourra côtoyer des journalistes ou des agences privées.

  • Autonomie et prise d’initiative afin de trouver le meilleur point de vue.

Après le vol c’est loin d’être terminé…


L’enjeu d’une mission est bien souvent la collecte d’images de qualité. C'est en tout cas la majorité des prestations que nous réalisons dans la région de Lyon. Qu’il soit à son compte ou embauché pour une mission donnée, le droneur devra encore :

  • Rédiger des rapports de vol et transmettre les informations récoltées à son client/supérieur hiérarchique dans un format exploitable.

  • Si la qualité laisse à désirer ou qu’il est indépendant, le droneur devra même utiliser les logiciels spécifiques (traitement d’images, montage vidéo…).

  • Il devra bien évidemment rester vigilant et procéder aux vérifications techniques de son drone entre chaque vol.

Comme vous avez pu le constater, être droneur ne signifie pas seulement savoir télécommander un appareil ! Comme pour un pilote d’avion ou d’hélicoptère, ce sera toujours l’expérience et le nombre d’heures de vols qui feront les meilleurs pilotes de drones. Prêts à relever les multiples défis de ce métier en plein développement ?