Rechercher
  • Nicolas Bennegent

Valkyrie, le Drone de l’US Air Force

Selon l’article du site usinenouvelle.com, l’US Air Force travail sur un Prototype depuis plusieurs années, le XQ-58A Valkyrie dans le but de dans le but de proposer une technologie abordable.

Drone XQ-58A Walkyrie

Les États-Unis ne sont pas les seuls à vouloir fabriquer sur leur territoire des avions de chasse conduits par des opérateurs drone.

Le 27 Février, Boeing dévoilait aussi un prototype baptisé Airpower Teaming System et développé en Australie. Il semble donc que les drones militaires aient le vent en poupe et que le métier de télépilote de drone va se développer dans les années à venir.

En ce qui concerne le XQ-58A, le démonstrateur a affirmé :

«  le véhicule aérien sans pilote à longue portée et subsonique a effectué un vol inaugural à Yuma Proving Ground, en Arizona comme prévu et pendant 76 minutes » le 05 Mars 2019, par l’US Air Force.

Ce drone à été conçu pour être extrêmement agile dans le but d’éviter les missiles et suivre différentes missions qu’elle soient offensives ou défensives, à haute ou basse altitude.

L’entreprise qui fabrique ce drone au sein de l’armée de l’air, a mise en place sa prestation par le programme LCAAT, pour Low Cost Attritable Aircraft Technology, qui signifie,"technologie aéronautique à faible coût ».

Ils souhaite à l’avenir, travailler sur la réduction des temps et des coûts de productions consacrés à ses appareils télépilotés.

L’entreprise américaine spécialisée dans la défense, Kratos defence & security solutions a noué un partenariat avec le laboratoire de recherche de l’USAF afin d’assurer une prestation liée aux Drone.

La division "Système aérien avec Télépilote de drone" est en charge de développer Valkyrie. L'entreprise a perçu une somme substantielle de 40,8 millions de dollars pour faire aboutir ce programme.

Voilà tout pour le pédigrée. En ce qui concerne les performances de ce drone, il semblerait que le XQ-58A serait capable d’atteindre la vitesse de Mach 0,9, pour une portée de plus de 2770 kilomètres et il pourrait supporter le poids de deux bombes GBU-39 de petit diamètre voir plus. Ce petit bijou de technologie et joujou des opérateurs drone de l’armée de l’air, sera accessible pour la modique somme de (tenez vous bien) 3 millions de dollars l’unité (ça c’est pour un maximum de 100 unités). Au delà, le prix sera de 2 millions de dollars.

Au programme, c’est pas moins de 5 vols d’essais qui seront prévu pour le XQ-58A et qui seront réalisés en deux phases. Quelques test sont encore à faire concernant l’évaluation de la fonctionnalité des systèmes, des performances aérodynamiques et des systèmes de lancement et de récupération.


Voilà, j’espère que cet article vous a plu.

En attendant, si vous souhaitez un jours faire réaliser une prestation de photos ou de vidéos aériennes avec un drone et que vous êtes près de Lyon, je ne peu que vous conseiller d'appeler un professionnel du drone : Click and Fly


A bientôt !



3 vues
prise de vue aérienne drone lyon, click and fly, entreprise drone lyon, télépilote drone lyon