Rechercher
  • Nicolas Bennegent

Comment prendre des Photos de Coquelicots avec un Drone ?

C’est le printemps depuis déjà longtemps et les fleurs des champs ouvrent maintenant leur corolles étincelantes. Quel meilleur moment pour sortir se promener ? Pour le photographe télépilote de drone que je suis, c’est l’occasion d’aller prendre de très jolis clichés.

Je recherchais ces derniers temps, un champs de coquelicots suffisamment grand pour pouvoir y promener mon drone DJI Phantom 4 Pro. J’en ai parlé autour de moi et un jour, l’une de mes clientes, que je remercie au passage, me fait part de la nouvelle. Elle venait de repérer un grand et majestueux champs prêt de son lieu de travail. Le temps était au beau fixe. Je décidais donc de prendre mon équipement photo et parti sur le champ réaliser mes photos et aussi quelques vidéos. L’endroit était vraiment perdu dans la campagne, j’ai dû emprunter plusieurs chemins de terre avec des nids de poule pour arriver à destination. Mais une fois sur place, quel spectacle ! J’ai aperçu un magnifique champs de coquelicots d’un rouge vif éclatant. Leurs pétales se balançaient sous l’effet d’une légère brise, évoquant le mouvement de petites vaguelettes dans une mer écarlate.



C’est donc le moment d’user de mes talents de Photographe, de Vidéaste et de Droniste.

J’ai commencé par monter mon drone pour le faire décoller et survoler les fleurs à très basse altitude. Je les effleuraient presque. Cependant, l’effet du souffle produit par les hélices agitait furieusement les corolles. Le rendu sur mon écran iPad, n’était donc pas franchement génial. Aussi, je décidais de remonter un peu. Maintenant, à environ 1,5 mètre, après réglage de la mise au point et de l'exposition, j’ai commencé à parcourir le champs de long en large, en avant, puis en arrière en faisant bien attention à mon cadrage (le champs apparait sur les 2/3 inférieurs de l’image et le ciel sur le tiers supérieur).

Je me mettais au milieu du champs à environ un mètre au dessus des fleurs et la caméra en position parfaitement verticale. Je commençais à entamer une montée lente en faisant tourner le drone sur lui-même. Après plusieurs tentatives, j’ai décidé de faire de grands arcs de cercle autour du champs à environs 6 ou 7 mètres de hauteur afin de donner un mouvement circulaire et un peu plus de dynamisme à la vidéo.

J'ai fait ensuite atterrir mon drone et changé de batterie. J’en ai profité pour équiper la caméra d’un filtre ND (Neutral Density) variable de 2 à 400. Le soleil était fort ce jour-là et j'ai calé le réglage du filtre à 100. Puis j'ai refait les mêmes images.


J’en profite au passage pour préciser que si vous utilisez un filtre ND, ce qui est préférable par temps très ensoleillé, faites attention à la qualité de votre filtre et à votre réglage. Dans mon cas, la qualité du filtre était bonne, mais pas le réglage. J’aurais dû moins sous-exposer l’image qui se révélera très difficile à rattraper en post-production. Sur place il est difficile de juger de l’exposition avec l’écran de l’Ipad mini, même avec un pare-soleil. Il faut prendre les même plans avec des réglages différents pour être certain d’avoir des images au top.

Je rappelle au passage qu’il faut faire attention à l’endroit où vous volez. Hors agglomération, on est souvent dans une zone qui ne nécessite pas d’autorisation préalable à la préfecture, mais il vaut mieux vérifier sur la carte géoportail en cliquant sur le lien suivant :

https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/restrictions-pour-drones-de-loisir


J’espère vous avoir donné des pistes et répondu à certaines de vos questions. Vous pouvez laisser des commentaires ou partager cette article.


Si vous recherchez un Photographe Télé-pilote Professionnel en région Auvergne-Rhône-Alpes et près de Lyon pour réaliser des prises de vues aériennes, vous pouvez me contacter sur la fiche contact de ce site web.




7 vues
prise de vue aérienne drone lyon, click and fly, entreprise drone lyon, télépilote drone lyon